Fauve

La plongée vertigineuse dans l’intimité de deux femmes enfermées dans une maternité non-souhaitée. Confrontées à ce non-désir, elles cherchent une solution. Tantôt drastiques, parfois innommables…

Autour du « pire », toucher aux enfants, Rose Denis nous décrit avec justesse les pensées d’un « monstre » : un parent ou un ami qui vacille, bascule et tombe. 

Que devient l’humain, l’histoire, lorsque la société entière se permet de juger, pointer du doigt et faire justice elle-même ? Est-ce finalement si simple de définir qui mérite de payer pour ses actes ? Et à quel prix ?

Comprendre l’horreur et l’impensable, expliquer non pas la folie mais la souffrance.« Comment est-ce qu’on fabrique un monstre ?

Le concept

Il est généralement facile de juger, assis derrière sa télé, protégé derrière son écran et son clavier. Mais lorsque des personnages, en chair et en os, se retournent vers vous, public, à la fin de leur prestation pour obtenir le jugement, allez-vous être aussi tenace ?

Suivi d’un débat, seuls deux choix sont possibles : la condamner ou non.

Au public de décider, de voter, ensemble, en écoutant les raisonnements de chacun… En son âme et conscience…

Un texte de Rose Denis
Interprété par Rose Denis et Amandine Rajau
Mise en scène Emmanuel Guillaume
Régie et création lumière Christophe Denaeyer
Image Almada Studio 
Un projet porté par Une Petite Compagnie